HVM: Guerre ouverte entre les “pro” et “anti” candidature de Rajaonarimampianina

JaovatoÀ moins d’un an de l’élection présidentielle, le chef de l’Etat malgache, Hery Rajaonarimampianina, selon son entourage, veut absolument se représenter à sa propre succession. Or au sein même de son parti, HVM, nombreux rêvent de devenir président à sa place! La bataille s’annonce de plus en plus rude entre le locataire d’Iavoloha et certains cadres du parti où plusieurs ténors et caciques (bienfaiteurs, parlementaires ou membres du gouvernement) pourraient se désolidariser de la candidature du président sortant, si ce dernier veut briguer, coûte que coûte, un second mandat. Une grande partie des responsables de bureaux régionaux auraient déjà une idée précise de l’identité du candidat à soutenir, à la place du chef de l’Etat!

Le cabinet du président au palais d’Etat d’Iavoloha est averti et le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, lui même, si l’on en croit les informations distillées par ses proches, aurait espéré réduire au silence toute voix critique. D’ailleurs, “Iavoloha” a déjà commencé à faire le ménage pour faire “stopper” les voix discordantes. La présidence avait, en effet, décidé d’écarter les deux journalistes, très bavards, Nivo Ratiarison et Vonison Andrianjato Razafindambo, respectivement directeur du cabinet et ministre de la Communication. Ils étaient les deux animateurs vedettes de la fameuse émission de la présidence “Ady Gasy” diffusée dans les deux chaines publiques, la radio nationale malgache (Rnm) et la télévision nationale (Tvm) mais ils sont devenus gênants et trop encombrants. Nivo Ratiarson a été condamné à 5 ans de travaux forcés, après avoir été en détention préventive plus de six mois suite à une affaire de détournement de 360 millions d’ariary auprès de l’Office de la radio et télévision malgache (Ortm), d’abus de fonction, de faux et usage de faux,…, même s’il niait tout en bloc.  Andrianjato Razafindambo a été limogé de son poste de ministre.

Depuis plusieurs mois, la crise couve au sein du parti présidentiel. Dans un contexte de défiance qui reflète un profond malaise, quelques ténors, caciques, cadres ou parlementaires de HVM s’insurgent contre l’attitude de Chef de l’Etat et celle de son entourage. Ces cadres du parti HVM ont beau assurer publiquement qu’ils ne sont pas en conflit mais la majorité des militants  ne sont pas de cet avis. L’arrestation spectaculaire de Claudine Razaimamonjy, ce 3 avril 2017, a été considérée comme la “goutte d’eau” qui fait déborder le vase. En première ligne, Rivo Rakotovao, ministre de l’Agriculture et non moins président national du parti, HVM, avait fustigé le traitement réservé à cette femme d’affaires et cadre du parti.

Cette arrestation de la propriétaire du complexe hôtelier “A&C”, Claudine Razaimamonjy, pourtant amie proche du couple présidentiel, a été interprétée, en interne, comme un message fort à l’endroit des cadres  “frondeurs” du parti. C’est une manière de mettre fin à la main mise de l’Assemblée nationale aux personnalités incontrôlables, à l’image du Député Laisoa Jean-Pierre dit “Jaovato”, un autre puissant homme d’affaires de la Région Sava, au Nord-Est de Madagascar. Ces derniers temps, dans les travées de l’Assemblée Nationale, le député Jaovato et la propriétaire du complexe hôtelier “A&C”, Claudine Razaimamonjy, avaient fait trembler l’exécutif. Ils faisaient la pluie et le beau temps depuis le quinquennat de Rajaonarimampianina.

Une source digne de foi au sein de la présidence a indiqué que plusieurs noms sont dans le viseur du cabinet de chef de l’Etat dont ce fameux député et homme d’affaires, Laisoa Jean-Pierre dit “Jaovato” qui est l’artisan de la victoire de Hery Rajaonarimampianina dans la Région Sava. Pour mener à bien la prochaine campagne présidentielle, selon la même source, Iavoloha aurait misé sur d’autres personnes.

Après le passage du cyclone “Enawo” qui a ravagé la Région Sava, le coût de la vie est trop cher. Le prix du riz, la base de la nourriture malgache, explose. Pour aider la population, le Député Jaovato élu de la circonscription d’Antalaha, a voulu importer d’une importante quantité de riz et il aurait voulu par la suite vendre son riz au prix de revient. Une banque a déjà donné son accord.  “Et quand je voulais passer à l’action, on m’a annoncé ce 22 mai que mon compte bancaire est bloqué”, a affirmé le député. “Je me suis étonné. Je me demande quelle est la motivation de ce blocage? Suis-je devenu l’ennemi du pouvoir? “, a-t-il ajouté. Frustré et très remonté, le député Jaovato a tenu à rappeler le déroulement de la dernière élection présidentielle. “Si le président Rajaonarimampianina a été élu, c’était grâce aux électeurs de 17 régions de Madagascar”, a-t-il rappelé avant de brandir la menace d’une grande révélation.

Une telle révélation, semble-t-il, risquerait d’éclabousser une autre affaire plus grave…à suivre. Le député Jaovato est enfin sorti de sa réserve pour dénoncer directement l’attitude du président et celle de son gouvernement. “Arrêtez de me harceler. Ne me poussez pas à révéler ce que je ne veux pas révéler. Dites-moi, si je suis votre ami ou ennemi. Est-ce que vous vouliez me faire subir ce que vous avez fait à Claudine (ndlr Razaimamonjy)? “ a-t-il pesté.

Une chose est sûre, cette guerre fratricide qui mine l’unité du parti HVM, à moins d’un an d’élection présidentielle laissera des traces. Le président, Hery Rajaoanarimampianina et son entourage auraient bel et bien voulu neutraliser les “frondeurs” au sein de leur propre parti avant la prochaine élection mais ils ne peuvent pas arrêter la guerre ouverte entre les “pro” et “anti”candidature du président sortant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s