Elu président, Macron doit présenter un gouvernement d’union nationale

MacronEmmanuel Macron, candidat du mouvement “En Marche!”, vient d’être élu huitième président de la Vè République française, avec 66,1 % des suffrages, contre 33,9 % pour sa rivale au second tour, Marine Le Pen

À 39 ans, il est désormais le plus jeune des vingt-cinq présidents français et doit réconcilier un pays fracturé. Les appels à faire barrage au Front National (FN) et sa candidate Marine Le Pen ont fonctionné mais à un moindre degré par rapport à l’élection de Jacques Chirac en 2002 (82,21%), face au fondateur du FN, JeanMarie Le Pen.

Si les “marcheurs” sont venus nombreux célébrer la victoire de leur candidat au Louvre, l’ensemble de la classe politique française se projette déjà sur les législatives. En effet la désignation du Premier ministre et le le choix du premier gouvernement seront décisifs  pour que le nouveau président obtienne une majorité stable au Parlement. La formation d’un nouveau gouvernement d’union nationale est très attendue. François Baroin, le chef de file de la droite, Les Républicains (LR) refuse de participer à une coalition. Il s’est pourtant dit disponible pour diriger le gouvernement de cohabitation. “Je suis convaincu que nous pouvons obtenir une majorité parlementaire”, a-t-il martelé. Dans sa page Facebook, il a ajouté “Nous gagnons la bataille de la clarté”.

En coulisse, les discussions continuent et selon l’entourage du nouveau président, Emmanuel Macaron entend former un gouvernement d’union nationale d’entente républicaine composé des hommes et des femmes venant de gauche et de droite. Ce sera un signal fort pour les électeurs français. L’enjeu est de nommer un Premier ministre rassembleur en mesure de décrocher une majorité stable pendant le quinquennat. Plusieurs noms sont cités, entre autres, Gérard Collomb, Sénateur et Maire de Lyon, Richard Ferrand, SG du mouvement “En Marche!”,  François Bayrou, président du Mouvement démocrate (Modem)Jean-Yves Le Drian, l’actuel ministre de la Défense, Ségolène Royal, l’ancienne candidate du PS à la présidentielle et ministre de l’écologie,  Sylvie Goulard, députée européenne du Modem et quelques figures du parti LR, Bruno Le Maire, Xavier Bertrand, Édouard Philippe  et Christian Estrosi, …

En 2012, Emmanuel Macron, alors âgé de 34 ans, est nommé secrétaire général adjoint à l’Élysée par le président François Hollande. Le 27 août 2014, il est devenu ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, succédé à Arnaud Montebourg. Le 6 avril 2016, Emmanuel Macron a annoncé la création de son mouvement “En Marche!”. Le 30 août 2016 il a quitté son poste de ministre de l’Économie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s