Emmanuel Macron, en tête du 1er tour de la présidentielle française!

EM!Les sondages ont vu juste! Emmanuel Macron, arrivé en tête au premier tour de la présidentielle française avec 23,9 % des voix, selon les estimations, devant Marine Le Pen, la présidente du Front national (FN), 21,7 %. Le candidat “En Marche!” a engrangé des soutiens à gauche comme à droite dès l’annonce des résultats, dans la soirée de dimanche 23 avril 2017.

“Il me revient de rassembler plus largement encore, de réconcilier pour gagner dans 15 jours et demain, présider notre pays”, a déclaré Emmanuel Macron, le candidat du mouvement « En Marche! » qui  deviendrait le plus jeune Président français de tous les temps s’il serait élu.

A gauche, des soutiens parmi des ministres de François Hollande, d’anciens membres du gouvernement et des figures du parti socialiste. En tête, le premier ministre Bernard Cazeneuve appelle à voter pour le candidat “En Marche!”. “J’appelle solennellement à voter pour Emmanuel Macron au second tour pour battre le FN”, a-t-il déclaré.

Manuel Valls a également appelé à voter pour Emmanuel Macron, sur Twitter. L’ancien premier ministre avait déjà annoncé avant le premier tour de la présidentielle son intention de voter pour le candidat d’ « En marche!« .

Stéphane Le Foll, le porte parole du gouvernement, appelle tout le monde à se rassembler et à voter pour Emmanuel Macron pour battre le Front National.

Jean-Marc Ayrault, l’ancien premier ministre et ministre des affaires étrangères, a appelé “toute la gauche” et “tous les républicains” à se mobiliser pour voter Emmanuel Macron.

Très isolé ces derniers jours, le candidat du Parti socialiste, Benoît Hamon est arrivé cinquième avec  seulement 6% de voix très loin distancé par les quatre candidats en tête. Hamon a appelé à battre le Front national et à voter pour Emmanuel Macron. “La gauche n’est pas morte, je sais que vous n’attendez pas une recomposition d’appareil, les arrangements d’un vieux monde politicien. Vous me l’avez dit, vous attendez une renaissance. Ce soir elle est douloureuse, demain elle sera féconde. Avant cela, il nous faut être à la hauteur du moment. J’appelle donc à battre le plus fortement possible le Front national, à battre l’extrême droite en votant pour Emmanuel Macron, même si celui-ci n’appartient pas à la gauche et n’a pas vocation à la représenter”, s’est déclaré Hamon dès l’annonce des résultats.

Gerard Collomb, sénateur, maire de Lyon et soutien de Macron lance un appel au rassemblement autour d’Emmanuel Macron. “Faisons gagner les progressistes”, a-t-il posté sur son Twitter hier soir.

Cécile Duflot, l’ancienne ministre de François Hollande et soutien de Hamon pour la présidentielle va voter pour Emmanuel Macron même elle a dit qu’elle n’était pas favorable au programme du candidat “En Marche!”. “Emmanuel Macron ne gagnera pas sur son projet, mais sur un message qui devra être envoyé à l’ensemble de notre pays”, a-t-elle déclaré.

A droite, plusieurs ténors du parti « Les Républicains » appellent également à voter Emmanuel Macron.

Arrivé en troisième position (19,8% des voix) et disqualifié pour le second tour, François Fillon, le candidat de la droite “Les Républicains” appelle à voter Emmanuel Macron et contre l’extrême droite. “L’abstention n’est pas dans mes gênes, surtout lorsqu’un parti extrémiste s’approche du pouvoir, Le FN est connu pour sa violence et son intolérance, son programme mènerait notre pays à la faillite, et au chaos européen. L’extrémisme ne peut qu’apporter malheurs et divisions à la France. Il n’y a pas d’autre choix que de voter contre l’extrême-droite. Je voterai pour Emmanuel Macron. J’estime de mon devoir de vous le dire avec franchise”, s’est exprimé hier soir depuis son QG de campagne, le candidat de la droite et ancien premier ministre de Sarkozy.

Alain Juppé, ancien candidat à la primaire de la droite, a également appelé à voter pour le candidat du mouvement “En Marche!”, Emmanuel Macron

“Sans hésiter je soutiens Emmanuel Macron dans son duel avec le FN qui conduirait la France au désastre. J’appelle les Françaises et les Français à faire de même” a posté sur Twitter l’ancien premier ministre et maire de Bordeaux  Alain Juppé.

Jean-Pierre Raffarin, ancien premier ministre et membre du parti « Les Républicains« , a appelé à soutenir le candidat d’ « En marche!” au second tour contre Marine Le Pen, la candidate du FN. “C’est une grande déception et  c’est une très mauvaise nouvelle la présence de Mme Le Pen au second tour. Sans hésiter j’appelle tous ceux qui sont dans la même ligne à se rassembler derrière Emmanuel Macron”, déclare Jean-Pierre Raffarin.

Le “sarkoziste” François Baroin, soutien du candidat du parti « Les Républicains » , François Fillon, votera Emmanuel Macron au second tour. “J’ai vécu en 2002 l’effacement de la gauche, je ne pensais pas qu’on le vivrait à droite et que la famille gaulliste qui a fondé la Ve République soit effacée de ce second tour. J’ai inscrit mon action politique dans la filiation gaulliste. Le projet de Mme Le Pen est un chaos pour le pays. Je voterai Macron à titre personnel”, a réagi le sénateur de l’Aube, maire de Troyes et président des Associations des maires, François Baroin.

Christian Estrosi, président de la région PACA, ancien ministre de Sarkozy et ancien maire de Nice, a également appelé à voter pour Emmanuel Macron.

“On paye cher les affaires. Je ne crois pas aux consignes de vote, en revanche je souhaite une ligne qui soit clair au sein de notre parti de ne pas voter pour Marine le Pen« , a estimé le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes et député de la Haute-Loire, Laurent Wauquiez.

Jean-Luc Mélenchon a refusé de donner une consigne de vote entre les deux finalistes, Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour de la présidentielle. Le candidat de la France Insoumise, éliminé au premier tour, a déclaré dimanche soir, 23 avril, qu’il se soumettra au choix de ses partisans. “ Le ministère de l’Intérieur a réservé sa déclaration jusqu’à minuit. Quand les résultats officiels tomberont, nous les respecterons… Je n’ai reçu aucun mandat des 450.000 personnes qui ont décidé de présenter ma candidature pour m’exprimer à leur place sur la suite. Elles seront donc appelées à se prononcer sur la plate-forme  et le résultat de leur expression sera rendu public », a précisé Jean-Luc Mélenchon.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s