Le PNUD exige des élections inclusives

violetkakyomya2
Mme Violet Kakyomya, la Représentante résidente du PNUD à Madagascar

La Communauté internationale lance un nouveau cadre de collaboration avec le Gouvernement Malagasy et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour des élections démocratiques, transparentes et apaisées en 2018 à Madagascar. Le Programme des nations-unis pour le développement (PNUD) organise un atelier interactif des partis politiques à Antananarivo les 21 et 22 février au Carlton.

Cet atelier s’inscrit dans une série d’initiative de renforcement des capacités et s’adresse à plusieurs acteurs et leaders d’opinion clés de la vie politique nationale, notamment, la société civile, les médias, les chefs religieux et traditionnels, ainsi que les partis politiques. Il contribue également à la consolidation de la paix et de la démocratie.

« Le PNUD continuera à œuvrer aux côtés du Gouvernement pour contribuer au processus consensuel. Les élections apaisées et inclusives  exigent non seulement, un climat d’interaction, d’ouverture, d’écoute, mais aussi, un esprit de tolérance, de compromis et d’harmonie sur les règles du jeu. Il est important de dissiper les malentendus et de créer un climat de confiance entre les parties prenantes afin qu’elles trouvent un consensus sur le processus démocratique en cours et à venir. Les partis politiques peuvent prévenir les crises lorsqu’ils trouvent un consensus sur les règles du jeu politique et respectent l’alternance démocratique. Ou lorsqu’ils participent aux compétitions électorales dans des conditions pacifiques, transparentes, inclusives et équitables. » affirme la représentante résidente du PNUD, Violet Kakyomya.

Elle a tenu à féliciter toutes les parties qui ont œuvré pour la sortie de crise de 2013 qui a abouti au retour à l’ordre institutionnel, notamment avec la mise en place d’institutions démocratiques. Elle a souligné cependant, des efforts supplémentaires qui sont nécessaires pour consolider ces acquis. Violet Kakyomya a remercié l’assistance : « Votre participation à cette rencontre illustre l’intérêt que vous accordez à la promotion d’un climat d’interaction et de confiance entre les acteurs clefs, dans le contexte actuel où se trouve le pays et en vue d’élections apaisées et démocratiques pour la prochaine échéance de 2018. »

Bref, la communauté internationale à travers le PNUD exige un processus démocratique et consensuel en vue des élections équitables, apaisées, libres, inclusives, transparentes respectant l’alternance pacifique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s