Guerre au sommet de l’Etat

 

Palais d’Etat Iavoloha à Antananarivo

 

Le Premier ministre Olivier Solonandrasana Mahafaly essaie de contrôler sa colère même s’il est visiblement déçu de l’attitude de certains ministres et conseillers faucons du président de la République.

L’entourage du président Rajaonarimampianina doute de la sincérité du Chef du gouvernement et ne cesse de le répéter dès que l’occasion s’y prête. Ils ont osé dire que le Premier ministre Mahafaly Olivier préparait sa candidature en 2018! Allégation totalement niée par le cabinet de la primature.

Plusieurs ministres n’écoutent plus le Premier ministre Mahafaly Solonandrasana Olivier en prétextant d’un soi-disant désaccord avec l’inertie de sa politique. La réalité est ailleurs, une révolution de palais est en train de se préparer au sommet du pouvoir. Certains membres du gouvernement pensent que le président Rajaonarimampianina n’est plus en situation ni en mesure de remporter la prochaine élection présidentielle. Ils doutent même qu’il puisse être capable de tenir jusqu’à la fin de son mandat. Chacun joue maintenant sa propre carte et tous les coups sont permis en vue de la prochaine élection. Des noms circulent déjà dans la Capitale et relayés par la presse et sur les réseaux sociaux.

Les barons du parti présidentiel (HVM) se déchirent. Après une cascade de démissions à la direction du parti présidentiel, dont le départ tonitruant de Tata Ambroise, vice-président en charge de l’ex-province de Fianarantsoa, de Riri-be, Toamasina,… la guerre est maintenant déclarée entre les prétendants. Rivo Rakotovao, ministre de l’Agriculture, président de HVM et Narson Rafidimanana, ministre de l’Aménagement du Territoire se détestent au plus haut point. Paul Rabary, ministre de l’Education et Rivo Rakotovao ne s’adressent plus la parole. Des organisations politiques téléguidées et fraîchement créées lancent un appel au président Rajaonarimampianina à renoncer sa candidature à la présidentielle de 2018.

Une réflexion sur “Guerre au sommet de l’Etat

  1. Pingback: La femme d’affaires, Claudine Razaimamonjy, proche du président malgache a été arrêtée! | La Transparence

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s